Choix des Rosiers

 


"De toute façon, les véritables héros

ne sont pas les gens qui font les choses ;

les véritables héros sont les gens 

qui remarquent les choses,

qui y prêtent attention"

- John Green -

- Unicorn 1 [Licorne1] -

- Copyright Silvia Duran (lien) que je remercie - Espagne -

- Silvia Duran protège les animaux depuis toujours -


 

Film Les Uns et les Autres de Claude Lelouch [1981].

Danseur Jorge Donn [1947-1992]. Copyright Claude Lelouch - Béjart Ballet Lausanne.


<> LE PORTE-GREFFE :

 

Le plus important dans le choix du rosier, ce n’ est pas sa taille, sa couleur, son parfum… c’ est le choix du PORTE-GREFFE.

Le porte-greffe est la partie qui se trouvera dans la terre, ce sont les racines du rosier : le rosier que l’ on achète est le plus souvent greffé sur un autre rosier.

Pour les terrains calcaires, il faut un porte-greffe Canina, ou Canina Pfänders pour les rosiers-tiges ou pleureurs.

Les porte-greffes Laxa ou Froebelli sont adaptés également aux sols calcaires.

 

Mon porte-greffe préféré est - indiscutablement - Canina.

Le porte-greffe Canina [l' églantier] donne une plus grande longévité au rosier que Multiflora, de plus il s’ adapte à tous types de sol, même calcaires.

De moins en moins de professionnels greffent sur Canina [l' églantier], serait-ce à cause de la grande durée de vie de ce porte-greffe ?

 

De plus en plus de professionnels greffent sur Multiflora.

Multiflora a une durée de vie réduite et ne supporte pas le sol calcaire, le rosier souffrira de chlorose (voir onglet définition).

Les rosiers n’ aiment pas les sols calcaires, et si le porte-greffe n’ est pas adapté, votre rosier ne prendra pas, fera "pitié", et vous vous demanderez pourquoi…

Photo : La majorité des rosiers que l’ on achète en pot (commerce, ou internet) sont greffés sur le porte-greffe Multiflora. Certaines racines Multiflora sont jaunâtres et souples.

Le porte-greffe Multiflora modifie la couleur des roses et les rend plus ternes.

Mais certains rosiers vendus en pot sont cependant greffés sur Canina ou Laxa. A vérifier.

 

La première question à poser à un/e vendeur/euse est donc : "Quel est le porte-greffe ?". Il/elle l’ ignore souvent. Dommage !

 


<> SOUS QUELLE FORME ?

 

* RACINES NUES :

Il est toujours préférable d’ acheter des rosiers à racines nues, qui seront plantés pendant la période de repos de la végétation (entre mi-novembre et fin février).

Photo : avant de les planter, je fais tremper les rosiers à racines nues pendant quelques heures dans un seau d' eau.

* EN MOTTE :

On peut aussi trouver les rosiers en "motte" : les racines sont enveloppées dans un filet rempli de terreau.

On peut planter le rosier en motte avec son filet, car il est supposé être bio-dégradable. Cependant, j' ai la preuve du contraire. Désormais, j' enlève ce filet avec précaution.

Pour les rosiers-tiges [lien] et rosiers pleureurs, où il est indispensable d' enlever le filet.

* EN MOTTON :

Jean-Lin Lebrun, de la pépinière Mela-Rosa propose la plantation de rosier en motton. Il greffe sur Canina, le meilleur porte-greffe.

Les racines du rosier sont enveloppées de terreau argileux, entouré d' une toile de jute, biodégradable (sauf l' élastique).

Les racines commencent leur développement dans le motton. Le rosier peut être planté toute l' année, avec une bonne reprise.

* EN POT :

Les rosiers achetés en pot, en conteneur, peuvent être plantés tout au long de l’année (voir onglet Plantation, à gauche).

Il faut éviter les rosiers dans des petits pots, dont les racines ont été très rognées, comme l’ on en trouve en grandes surfaces.

Ils ne sont pas chers, mais s’ ils ne poussent pas, vous aurez gaspillé vos quelques euros en vain.

Le porte-greffe des rosiers en pot est le plus souvent Multiflora, qui ne convient pas aux terrains calcaires et qui a une durée de vie plus courte et ternit les couleurs des roses.

A vérifier près des vendeurs/euses.

Les rosiers en pot sont nourris abondamment d' engrais et ont donc un aspect avantageux et flatteur au moment de l' achat.

 


<> BRANCHES ET CIRE :

 

Les extrémités des branches du rosier acheté, à racines nues ou en pot, peuvent être recouvertes d' une cire rouge.

Laisser cette cire de protection à la plantation. Elle se dégradera seule.

 


<> RÉSISTANCE AUX MALADIES :

 

Un rosier jamais malade, cela n' existe quasiment pas, pas plus que n' existe un être humain jamais malade.

Et pourtant, de nombreux rosiers français sont très résistants aux maladies, florifères et vigoureux.

Le bouche-à-oreille, la rencontre de jardiniers/res qui cultivent des roses sans les vendre, et la visite de roseraies vous les fera connaître.

 

L' Allemagne teste ses rosiers en fonction de leur résistance aux maladies. Les rosiers très résistants aux maladies sont récompensés par l' ADR allemand (voir Onglet "Définitions"), ou l' AARS américain.

Les rosiers qui ont obtenu l' ADR sont très peu malades, et ne nécessitent pas de traitement (mais dans ma roseraie, je ne traite jamais).

Dans l' onglet "Index des roses", j' indique si le rosier a obtenu l' ADR.

Cependant, les rosiers des autres pays européens ne sont quasiment pas testés en Allemagne, en vue d' obtenir l' ADR.

Il ne faut donc pas se fier uniquement à l' obtention de l' ADR dans le choix d' un rosier.

 


<> OÙ AI-JE ACHETÉ MES ROSIERS ?

 

Je les ai toujours achetés directement chez le créateur /trice (par internet), ou dans la pépinière qui les cultive en pleine terre (ainsi, les rosiers ne sont pas stockés dans des réfrigérateurs, et ne passent pas entre plusieurs intermédiaires).

Je les contacte par internet (onglet "contact" de leur site) ou par téléphone, et n' hésite pas à leur poser de nombreuses questions.

Je leur fais préciser si leur porte-greffe est bien adapté pour tous types de terrains, y compris terres calcaires.

Je n' ai jamais acheté de rosiers dans une jardinerie.

 

Je demande les catalogues des créateurs, et je choisis en fonction du type de rosier désiré, et sa hauteur indiquée.

Attention : les catalogues donnent souvent une taille inférieure à celle que vous aurez dans votre jardin, parce qu' ils partent du principe que vous les taillerez très courts en hiver.

 

J’ ai désiré acheter des rosiers sur des sites internet connus, mais en cherchant sur leur page internet, j’ ai remarqué que le porte-greffe indiqué était Multiflora. J’ ai donc renoncé à mon achat.

Remarque : De nombreux sites internet n’ indiquent pas sur quel porte-greffe le rosier a été greffé.

 


<> PLANTER UN ROSIER DANS UN POT :

 

Un rosier est une plante de pleine terre.

Si vous voulez faire pousser un rosier dans un pot, vous devrez choisir des contenants de grande taille, de au moins 200 litres , c' est à dire une grande cuve de 90 cm à 1 mètre de haut.

Planter un rosier dans un petit pot de 30 à 50 cm de haut ne permettra pas aux racines de se développer, et le rosier mourra rapidement.

Vendre des petits contenants pour rosiers [30-50 cm] n' est-il pas la certitude pour le magasin que l' acheteur/euse reviendra vite pour acheter un nouveau rosier ?!

 

De plus le rosier épuisera rapidement les nutriments de son terreau, il faudra le renouveler souvent ou alors changer la terre chaque année.

Le pot devra être percé en bas de cuve pour le drainage, afin que les racines du rosier ne s' asphyxient pas dans l' eau de pluie qui imprégnerait le contenant.

Et le rosier devra être plus souvent arrosé, car ses racines se dessécheront plus vite qu' en pleine terre

Ne pas oublier qu’ un rosier nouvellement planté doit être arrosé généreusement chaque semaine (un gros arrosoir).

 


"L'espoir est

comme le ciel des nuits :

il n'est pas coin si sombre

où l'oeil qui s'obstine

ne finisse par découvrir

une étoile"

- Octave feuillet -

- Coucher de soleil depuis l' Opéra Garnier - Paris -

- Photo de Hugo Vigliotti [Danseur à l' Opéra de Paris] -